Vos questions sont entre de bonnes mains

Statuts entreprise

Partager
Envoyer par email

Définir les règles de fonctionnement d'une société grâce aux statuts.

Pour de nombreuses formes juridiques de sociétés, il est nécessaire de rédiger des statuts création d'entreprise.

Parmi les autres formalités fréquentes, pensez également :


Statuts de l'entreprise : des règles de fonctionnement

Les statuts se présentent un peu comme un contrat qui définit les règles de fonctionnement d'une société.

Ils régissent les relations :

  • entre les associés
  • entre les associés et la société,
  • entre la société et les tiers.

Ils sont obligatoires pour la plupart des sociétés telles que :

Contenu des statuts de l'entreprise

Les statuts doivent contenir un certain nombre de mentions obligatoires, mais aussi des mentions supplémentaires et spécifiques en fonction de chaque type de société.

Voici un tableau récapitulatif de ces différentes mentions :

Statuts entreprise : les mentions
Mentions obligatoires (permettent d'identifier clairement la société et son fonctionnement)
  • La forme de la société,
  • l'objet social,
  • la dénomination sociale,
  • le siège social,
  • la durée (quel que soit le type de société, celle-ci ne peut pas être supérieure à 99 ans),
  • le montant du capital social,
  • les différentes catégories d'apport,
  • l'identité des apporteurs et leur apport,
  • les droits et obligations attachés aux parts sociales ou actions,
  • les modalités de convocation et d'information des actionnaires ou associés,
  • les modalités de répartition des résultats et de constitution des réserves,
  • les modalités des comptes annuels,
  • les conditions de dissolution, transformation.
Mentions supplémentaires En fonction du type de société, il est possible d'ajouter des mentions supplémentaires, concernant notamment :
  • la nomination d'un commissaire aux comptes,
  • les conditions de cession des parts sociales ou actions,
  • les dirigeants.

Attention : Il est important d'adapter les statuts en fonction de chaque entreprise.

Statuts entreprise : en privé ou devant le notaire

Les statuts peuvent être rédigés :

  • sous seing privé : c'est-à-dire établie en privé par les différentes parties, sans intervention d'un notaire,
  • ou sous forme d'acte authentique devant le notaire.

Ils doivent être fournis avec le dossier de création d'entreprise au centre de formalités des entrepris (nombre variable selon le type d'entreprise créée).

Les associés ou actionnaires ont ensuite la possibilité de modifier les statuts, à condition que la décision soit votée par la majorité.


Pour aller plus loin

Crédit d’impôt innovation

Les entreprises qui engagent des dépenses liées à la réalisation d'opérations de conception de prototypes ou à l'installation pilote de nouveaux produits sont susceptibles de bénéficier d'un crédit d'impôt appelé « crédit d'impôt innovation ». Le point s [...]

Régime fiscal et social des dirigeants d’une SARL

Dans une SARL, les dirigeants sont des gérants. Le régime fiscal et social du gérant dépend de sa qualité d'associé ou non et s'il est majoritaire ou minoritaire. Le point maintenant.Statut du gérant d'une SARLLe statut du gérant dépend du nombre de parts [...]

Reprise d'une entreprise : quelles formalités ?

Lorsqu'on reprend une entreprise déjà existante, quelques formalités sont nécessaires. Toutefois, celles-ci ne sont pas les mêmes selon que l'on reprend une SARL, une activité artisanale ou un fonds de commerce.Obligatoires dans certains cas, optionnelles [...]

Gouvernance d’entreprise

La gouvernance d'entreprise, aussi appelée le gouvernement d'entreprise, est l'ensemble des règles qui répartissent les pouvoirs entre les différents acteurs d'une entreprise.Les maîtres mots de la gouvernance sont la transparence, le contrôle, l'équilibr [...]

Sortir d’un conflit entre gérant et associé d’une SARL

Lorsque 2 associés d'une société à responsabilité limitée (SARL) sont en conflit, les conséquences peuvent être néfastes pour la productivité et l'avenir de l'entreprise.Lorsque l'un des associés est gérantDans une SARL, lorsque l'un des associés est géra [...]

Création d'entreprise par un mineur : règles et démarches

Sous certaines conditions, un mineur non émancipé et ayant au moins 16 ans peut créer sa propre entreprise. Ces conditions sont fixées dans l'article 389-8 du Code Civil, par la loi n° 2010-658 du 15 juin 2010 relative à l'entrepreneur individuel à resp [...]

Faut-il être gérant majoritaire, égalitaire ou minoritaire ?

Le fait d'être gérant majoritaire permet d'asseoir sa position dans la société, et de prendre certaines décisions seul. Cependant cette faculté se paye, notamment à travers des cotisations élevées. Le gérant majoritaire n'est pas un salarié, et ne bénéfic [...]

Les jeunes, tous des fainéants ?

Qui a dit que les jeunes ne voulaient pas travailler ? Création d'entreprises, implication dans la vie active, importance de l'expérience et de la motivation.. Aujourd'hui, selon une enquête du CSA, si 1/3 des jeunes sont inquiets pour l'avenir de la soci [...]


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
christelle s.

ex-juriste - je reste passionnée du droit.

Expert

françois c.

juriste en droit des affaires, civil et pénal

Expert

léa r.

juriste

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts


Newsletter

Chaque semaine des astuces et des actus dans votre boîte aux lettres !
Inscrivez-vous maintenant :

Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !
Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter.

Liens rapides