Vos questions sont entre de bonnes mains

Chômage création entreprise

Partager
Envoyer par email

Se faire aider dans sa création d'entreprise lorsque l'on est au chômage.

Il est possible de créer son entreprise lorsqu'on est :

  • salarié,
  • au chômage : grâce à des prestations ou des aides.

Chomage création entreprise : différentes prestations

Lorsqu'un chômeur a pour projet de créer une entreprise, il doit en informer son conseiller Pôle emploi.

Ce dernier organise alors un accompagnement spécifique avec la possibilité d'accéder à de nombreuses prestations.

Chomage et création d'entreprise : les ateliers

Ces ateliers sont organisés sur une durée de 4 heures.

Les futurs créateurs ou repreneurs d'entreprise peuvent suivre des ateliers afin de mettre en place leur projet de création tout en bénéficiant des conseils de professionnels.

Selon l'avancement du projet, ils portent sur :

En plus des ateliers, des documents d'information sont mis à la disposition des futurs créateurs ou repreneurs d'entreprise.

Évaluations proposées dans le cadre du chômage et création entreprise

Deux types d'évaluations sont proposées par Pôle emploi : l'EPCE et l'EMT.

Lorsque le projet est avancé, les chômeurs peuvent bénéficier d'une évaluation préalable à la création ou reprise d'entreprise (EPCE) :

  • se fait sous forme d'entretiens individuels sur plusieurs semaines,
  • le demandeur d'emploi y fait le point sur la faisabilité du projet.

Les chômeurs peuvent également bénéficier d'une évaluation en milieu de travail (EMT) :

  • ils sont accueillis dans une entreprise afin de valider leur projet,
  • cela leur permet de découvrir les conditions d'exercice d'un métier,
  • durée maximum : 80 heures,
  • un contrat est établi entre Pôle emploi, le futur créateur et l'entreprise.

Chomage création entreprise : les aides

Créer une entreprise lorsque l'on est au chômage donne droit à de nombreuses aides :

  • le chômeur inscrit à Pôle Emploi continue à bénéficier de l'ARE (aide au retour à l'emploi) pendant toute la phase de projet de création d'entreprise,
  • ensuite, il peut aussi obtenir le maintien d'une partie de l'ARE ou le versement de la moitié de l'ARE restant sous forme de capital.

Le chômeur peut aussi bénéficier :

  • d'un accompagnement personnalisé pendant les premiers mois d'activité avec le dispositif NACRE,
  • d'une exonération de charges sociales avec l'ACCRE.

Pour aller plus loin

RSA pour un dirigeant d’entreprise

Le RSA est une prestation sociale qui permet d'assurer un revenu minimum aux personnes sans ressources ou aux personnes qui ont très peu de ressources.Son attribution ne dépend pas de votre statut mais de vos ressources financières. En tant que dirigeant [...]

Les jeunes, tous des fainéants ?

Qui a dit que les jeunes ne voulaient pas travailler ? Création d'entreprises, implication dans la vie active, importance de l'expérience et de la motivation.. Aujourd'hui, selon une enquête du CSA, si 1/3 des jeunes sont inquiets pour l'avenir de la soci [...]

Création d'entreprise par un mineur : règles et démarches

Sous certaines conditions, un mineur non émancipé et ayant au moins 16 ans peut créer sa propre entreprise. Ces conditions sont fixées dans l'article 389-8 du Code Civil, par la loi n° 2010-658 du 15 juin 2010 relative à l'entrepreneur individuel à resp [...]


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
brandy l

office manager

Expert

marie do.

service de rh

Expert

christophe l.

particulier - retraité du secteur bancaire

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts


Newsletter

Chaque semaine des astuces et des actus dans votre boîte aux lettres !
Inscrivez-vous maintenant :

Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !
Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter.

Liens rapides